Odile Cossard

J’aime foncièrement les gens, ils me passionnent. Grâce à eux mon cœur se gonfle de vie. Je sais pourtant aussi  parfois me réfugier dans ma tanière pour jouer avec les mots.

J’utilise alors différentes formes d’expression, comme la peinture pour colorier mes phrases. Et je fais danser les mots jusqu’à ce qu’ils trouvent la bonne distance, celle où ils se croiseront pour trouver leur place…

Peut-être celle d’une intelligence sauvage ! Qui parle de vous, de nous, de notre humanité.

.

    haut de page

    retour à l’accueil