Emmanuelle Demerliac

Je m’installe dans l’écriture comme on prend la forme du canapé, simplement à force d’être lovée dedans.

Des voyages extérieurs puis des voyages intérieurs, des énergies qui se mélangent, se compilent ou se séparent… De tous ces gens… Croisés dans les méandres de ma sphère.

L’ombre de leur regard me fait toujours vibrer, l’écho de leur voix résonne sans cesse en moi, leurs sourires, leurs rires… Et l’empreinte qu’il m’en reste m’installe dans une certaine volupté où je peux encore les atteindre.

Alors, ce sont juste des bouts de vie, habités de personnages chimériques.

J’ai déposé sur ce site 24 nouvelles en lecture intégrale… A vous d’en profiter !

Si vous le souhaitez, déposez-moi vos mots, je vous répondrai.

.

    haut de page

    retour à l’accueil